Guide CivFR : Le Mali

 


Salut les bros c LRB et on est parti sur une game de Riven.
Bonjour tout le monde on se retrouve sur cet article pour un 2nd guide consacré à une civ’ bien précise ! T’as la flemme de produire des unités? Desfois t’aimerais mettre tes mains dans tes poches mais y’a trop de billeyyy ? Ne cherche plus, le Mali est la civ’ qu’il te faut !!

L’Empire Malien


Le Mali est une des dernières civilisations , fraîchement amené par l’extension Gathering Storm et son lot de nouvelles fonctionnalités. Même si le Mali ne repose pas du tout sur ces nouveautés, nous verrons qu’elle apporte un gameplay qui peut s’avérer fort différent des autres civ’


Bonus de dirigeant : Mansa Moussa

Vous incarnerez ici Mouss Diouf Mansa Moussa, qui fut potentiellement l’homme le plus riche ayant jamais existé, et cela se ressentira dans le gameplay.
Marchands du Sahel : Les routes commerciales gagnent 1 Gold pour chaque case de terrain plat de la ville d’origine. Routes commerciales +1 à chaque age d’or.

Bonus de civilisation : Mali


Chants des Djélis : Foi et Food +1 pour les centres villes pour chaque désert et colline désertique adjacentes. Production -1 et or +4 pour les mines. Bâtiments de la plateforme commerciale achetables avec de la foi. Production -30% pour les bâtiments et les unités.
Beaucoup d’infos, mais rien de bien compliqué. Des bonus simples à comprendre et à appliquer. On verra des exemples plus tard dans le guide.

Cavalier Mandékalou : Place à l’unité exclusive du Mali ! Elle remplace le chevalier avec un bonus de puissance anecdotique. 49 de base contre 48 pour le chevalier. Cette unité devient intéressante pour ses bonus de crevards. Vos négociants à moins de 4 cases terrestres ne peuvent pas être pillés, et les victoires en combat donnent de l’or, d’une valeur égale à la puissance de combat de base de votre cavalerie.
On est pas dans le bonus game breaker mais cela reste un effet kiss cool très sympa , dans un game play où votre or sera primordial, vous pourrez empêcher vos ennemis de vous piller vos routes si importantes, et en plus à chaque fois que vous allez occire une unité vous gagnerez de la thune supplémentaire. N’hésitez pas à envoyer vos cavaliers mandékalous nettoyer les camps barbares alentours.

Suguba : Comme disait les Gibsons brothers: Suguuuba , quiero bailar la saaaalsa. Voici le bâtiment unique du Mali qui sera au cœur de votre gameplay. Mieux qu’un bâtiment, il s’agit même d’un quartier ! Il remplacera la plateforme commerciale et obtiendra des bonus de proxi supérieurs à celle ci. Or +2 pour chaque lieu saint adjacent , or +2 pour chaque case de berge d’un cours d’eau et or +1 toutes les 2 quartiers adjacents. De plus les villes possédant une suguba verront leurs achats en foi et en or réduits de 20% pour les unités, bâtiments et quartiers. Ah et ses bâtiments pourront être acheté avec de la foi.
De plus , comme tout quartier spécifique à une civ’ son coût en production est divisé par 2.

Stratégie générale

Vous l’aurez très certainement compris, ici on va chercher à accumuler de la thune, de la thune et encore de la thune. ( Et aussi de la foi ). Le Mali aura pas mal de chances de tomber sur un start désertique. C’est le meilleur start possible ( A voir bien sur les cases et le land qui l’entoure ) . Vous pourrez directement profiter du bonus en food et en foi et avoir le 1er panthéon du jeu. Voir screen :

+5 food et +5 foi dès le tour 1 dans votre capitale

Pour votre panthéon, vous aurez de très bons bonus à choisir. Dans cette situation j’ai choisi la tradition du désert. Mes lieux saints gagnent +1 foi par cases de désert adjacentes. Si vous êtes en manque de désert vous aurez de très bonnes alternatives selon votre situation. Vous avez notamment la fameuse « Déesse de la terre » qui vous donne +1 foi pour les cases d’attrait charmants et plus. N’oubliez pas de check avec la touche 3 vos attraits et voir si c’est rentable pour votre land. Si votre land le permet vous pourrez aussi prendre la foi sur les carrières ou sur les mines. Enfin si votre land n’est compatible avec aucun de ces panthéons vous pourrez toujours partir sur l’étincelle divine par défaut et ainsi engranger des points de persos illustres supplémentaires.

L’effet de la « tradition du désert »

Dans le screen ci dessus, j’ai mis mon lieu saint sur la case +6 au sud, ce qui m’a donné +11 foi dans la capitale grâce au bonus du Mali ( voir screen précédent ).
Par la suite, ayant un land safe et étant loin des autres civ, j’ai rush la monnaie pour avoir ma suguba. Bien entendu, dans un land où vous vous trouvez proche de civs aggressives, faites un détour par la tech des campements , voire les spad. Sinon les archers peuvent suffirent à dissuader un ennemi mal préparé.

Suguba à +5, se build en 2 tours malgré le malus de prod du Mali

Pendant que vous faisiez des recherches, vous avez continué à développer votre (vos) ville(s), notamment en créant une religion. En IA à haut level il est assez dur d’avoir une religion car les IA rush cela, vous allez devoir faire des projets. Une fois votre prophète produit vous allez pouvoir choisir vos bonus de religions. Avec le Mali j’aime particulièrement l’éducation jésuite. Cela vous permet d’acheter les bâtiments du campus et de la place du théâtre avec de la foi. Cela se couple bien avec le gameplay qui va surtout chercher à acheter ses bâtiments au lieu de les produire. Comme autre alternative vous avez également « Nourrir le monde » ou « Chorale » qui peuvent s’avérer utile selon votre game. Dans les 2 cas, les autels et temples vous fourniront une quantité de ressource égale à leur quantité de foi. Pour le 1er ca sera de la food, pour l’autre ca sera de la culture.
Exemple : Votre autel produit +2 foi, votre temple +4. Ils fourniront respectivement +2 et +4 food si vous avez pris « Nourrir le monde ».

Education Jésuite et Propriété de l’église. Des croyances très efficaces sur le Mali

Egalement, n’oubliez pas de bien gérer vos âges d’or. Ceux ci vous offriront une route commerciale supplémentaire. De plus en early vous pourrez choisir le bonus « Monumentalité » qui vous permettra d’acheter vos unités civiles ( colon, bâtisseur ou encore négociant ) avec de la foi. Avec Magnus et la salle ancestrale cela peut vous aider à étendre grandement votre empire à moindre frais.

Place de la gouvernance & gouverneurs : Alors au dessus on a abordé le sujet des gouverneurs et des quartiers de la place de gouvernance. Que faire avec le Mali ? Comme toujours, cela sera situationnel, mais vous aurez des choix plus utile que d’autres. Si vous avez de la place pour vous étendre, vous avez le choix de faire le combo Magnus + Salle ancestrale. Vos colons ne pénaliseront pas la pop’ de votre ville, et vous aurez un bâtisseur gratuit à la fondation de la ville. Plus vous faites de villes, plus c’est rentable.
Si vous êtes sur un land restreint, vous allez plutôt chercher à consolider les fondations de vos villes déjà en place. Pingala peut être utile si vous souhaitez combler votre manque de science ou de culture. Notamment en cas de risque de guerre, il serait dommage d’être en retard scientifique sur vos potentiels ennemis. Ca sera le plus grand danger pour le Mali en early. En effet votre malus de prod’ vous empêchera de build rapidement des unités, mais vous n’aurez pas pour autant eu le temps de développer votre économie pour acheter vos soldats.
Le gouverneur Reyna sera par la suite primordial, car il contribuera à faire grossir votre compte en banque et au dernier niveau vous donnera la possibilité d’acheter vos quartiers directement avec de l’or. N’hésitez pas à faire tourner Reyna dans vos villes ( sans arrière pensée ) quand elle sera niveau 4 et vous pourrez faire pop des quartiers à toute allure partout dans l’empire. Le gouverneur Moksha vous permettra également de faire cela avec de la foi à son niveau 4, mais ses autres bonus seront anecdotiques, voire inutiles si vous ne visez pas la victoire religieuse et vous aurez surement envie de mettre vos points de gouverneur autre part.

Pour les autres quartiers de la place de la gouvernance, la salle d’audience est aussi une bonne solution si on ne compte pas s’étendre comme un dingue. La salle du trone de guerre pour moins reste en dessous puisque le bonus de prod lors de la prise d’une ville sera gâché par le malus de prod de base du Mali. A la capture d’une ville on préférera acheter avec de l’or ou de la foi. Au tier suivant, on choisira bien souvent la chapelle du grand maître qui vous permettra également d’écouler vos grandes réserves de foi et d’accumuler les unités militaires facilement.

Voici donc pour la strat générale, mais pour aller où me direz vous? En effet le Mali n’a pas forcément des bonus inhérents à un type de victoire en particulier. Etant beaucoup tourné vers la foi, la victoire religieuse est une possibilité, cependant gardez bien en tête que pour ce type de victoire les bonus de religions que j’ai utilisé dans ce guide ne seront pas forcément les plus adaptés. Il vous faudra en choisir d’autres plus en adéquation avec la victoire religieuse.
Si vous avez réussi à bien gérer votre early et faire snowball votre économie, vous pourrez pourquoi pas partir sur la conquête du monde. Avec vos générations de gold et de foi monstrueuses vous pourrez balancer des unités constamment dans la gueule de votre adversaire et le submerger rapidement d’unités.
Malgré le malus de prod, la victoire scientifique est également en prendre en considération. Vos campus et bâtiments pourront être fait rapidement grâce à l’or et à la foi et pour pallier le manque de prod lors des projets de la conquête spatiale vous pourrez aller choper les persos illustres nécéssaires via le mécénat. Si vous avez build l’oracle c’est encore mieux.
La victoire culturelle n’est pas à proscrire non plus. Le malus de prod du Mali ne s’applique pas aux merveilles, le mécénat pourra s’avérer utile pour vos persos illustres et votre foi abondante vous permettront de spammer les groupes de rock.