#1170

Wulfila
Participant

Je pense que tu as une mauvaise interprétation des faits.

Comme je l’avais expliqué dans un sujet de mon récit de la première PBEM, il y a plusieurs techniques pour empêcher ou retarder qu’une CE tombe aux mains de l’ennemie à condition de bien gérer la diplo (guerre/paix/émissaires/relation avec les autres nations), pas le temps et l’envi de rédiger à nouveau ce truc ou de le rechercher dans l’ancien forum. Alors qu’est ce qu’il c’est passé dans au tour 41 ?

-Tu as déclaré la guerre à la CE dont j’étais suzerain

-Je t’ai déclaré la Guerre

-Après quoi seulement j’ai viré ma gouvernante qui était là bas et qui me donnait la suzeraineté sur la CE. La paix fut automatique signée entre la CE et toi.

Comme depuis le début de Civ6 quand deux états sont en guerre et que l’un deux perd la suzeraineté d’une CE celle-ci signe de manière automatique la paix pour 10 tours. La situation peut être changé si la suzeraineté revient à l’un des deux belligérants avant que les 10 tours ne soient écoulés. Cela a toujours été comme ca depuis la sortie du jeu.

 

Le Bug que j’ai découvert vendredi et que je n’ai pas exploité dans la partie :

 

Il m’était possible de renvoyer ma gouvernante dans la CE durant le même tour où je l’avais fait partir ce qui n’est pas choquant en soit la conséquence par contre l’est :

-récupération de la suzeraineté pour moi sans avoir besoin des 5 tours de mise en place !!!

-tu es toujours en guerre avec la CE mais tes troupes ont quand même été éjecté du territoire de la CE car une paix a été signé.

-l’armée levée dans la CE n’est plus sous mon contrôle.

Imaginons que j’exploite ce bug, à chaque tour l’armée se retrouve éjecté du territoire la ville. Elle devient donc imprenable !

 

Je conçoit parfaitement que tu sois dégouté car ton plan et tombé à l’eau et que à tes yeux la partie est perdu pour toi. A titre perso je ne pense pas qu’avoir cherché le conflit avec moi était une bonne idée, tu n’as pas l’air d’avoir une map favorable, la cible était mauvaise et nos civ ne jouent pas dans la même cour en début de partie, toutefois je dois admettre que tu as sus te donner les moyens de tes ambitions et m’attaquer directement aurait sans doute été plus profitable, là tu as perdu au moins deux tours.
L’avantage de ta manœuvre c’est que j’ai perdu la suzeraineté là bas. J’avais anticipé la perte de bonheur mais totalement omis que je perdrais l’armée de la CE. La conséquence c’est que je n’ai plus des masses de troupes à dispositions.

Maintenant comme je le disais je comprend ton dégout, par contre je n’apprécie pas du tout les deux dernières phrases du message que tu viens de laisser. Tu savais que la partie pouvait durer deux ans et qu’il n’y a qu’une seule personne qui la remporterait donc oui potentiellement il y a 5 perdant et oui cela pouvais te concerner…